Gryffindor
000 pts
Ravenclaw
000 pts
Hufflepluff
000 pts
Slytherin
000 pts

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 31/03/2017
Messages : 16

Localisation : A Poudlard
Humeur : Chantante ♪

Disponibilité : Jours et nuits~♥



Passeport
Age: 13 ans
Origine: Enchanteur
Métier: Élève à Poudlard

MessageSujet: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Ven 7 Avr - 19:52
Voir le profil de l'utilisateur

Alhena Malfoy

Camio Williams

Une douce rencontre nocturne
Le monde des humains était bien trop rapide et bruyant et le calme de l’Aube me manquait déjà. C’est pourquoi j’avais pris la décision de violer le couvre-feu dès le premier soir alors que tout le monde était monté dans son dortoir, heureux de se retrouver. Bien sûr, j’avais dû attendre que tout le monde dorme enfin et donc m’armer de patience. Ce que les jeunes Gryffons pouvaient être bruyant !
J’étais sortie de mon lit le plus silencieusement possible, conjurant une robe blanche et légère qui traînait sur le sol. J’avais vu des choses qui avait piqué ma curiosité au banquet de ce soir et je comptais bien éclairer certains points de ce fait, une petite visite nocturne s’imposait. Mignonne comme j’étais, je ne risquais rien même si je me faisais attraper, ils n’oseraient pas. J’étais l’innocence et la pureté incarné.

Je frissonnais alors que mes pieds rencontraient la pierre froide et dure, ce qui ne m’empêcha nullement de sortir rapidement du dortoir avant de m’arrêter dans la salle commune. Maintenant, il ne me restait plus qu’a savoir comment j’allais faire pour convaincre le portrait de me laisser sortir…
Une idée germa et je pris un air triste avant de toquer avec douceur au tableau… vide. Ah ? La grosse dame était donc partie faire un tour ? Quel manque d’éducation ! Voici une chose qui ne serait jamais arrivé de mon temps. Ce n’était pas parce qu’il s’agissait de la rentrait qu’il fallait forcément faire la fête.

Soupirant, je sortis ma baguette planqué dans l’une des poches de ma robe afin d’ouvrir le passage et de m’y faufiler, tirant la langue au portrait vide en même temps. Pour retenir un Malfoy, il allait falloir qu’elle fasse bien mieux que cela !
Je rangeais donc ma baguette, marchant lentement dans les couloirs en prenant la direction du château. Même si c’était à l’autre bout, je n’avais pas la moindre peur. Et dire que j’avais été une élève sage et sérieuse dans une autre vie… Ah, cela me semblait si loin à présent ! Pourtant, cela ne l’était pas vraiment… si ? Hum… peut-être… ou peut-être pas… ah, qui pouvait bien savoir… La Magie peut-être ? J’irais donc lui demander plus tard. C’était toujours mieux de savoir comment le temps passait après tout. Ou peut-être pas…

Je marchais lentement, attentive au moindre bruit alentours. Sans lumière pour ne pas déranger les tableaux et je ne voulais pas prendre le risque de tomber sur quelqu’un. Heureusement, je doutais que les cachots soit la destination de beaucoup de monde une fois la nuit tombée. Déjà que beaucoup de personne les avaient toujours évitaient de jour. Du moins quand j’étais à Poudlard… enfin avant maintenant… Ce qui n’était peut-être pas très clair.
Dès la première marche, je reconnu aussitôt le sol des cachots, bien plus glacial que celui du reste du château et je commençais un peu à regretter de ne pas avoir pris de chaussette. Mes pauvres petits orteils allaient finir tout bleuit par le froid…

N’hésitant plus sur mes pas et ne pensant rencontrer personne jusqu’aux appartements voulut, je marchait un peu plus et là… oups ? Au détours d’un des couloirs, je fonçais violemment contre… quelque chose que je n’avais pas vu, tombant aussitôt sur mes fesses alors que les larmes commençaient à perler de mes yeux à cause de la violente douleur soudaine. Une main sur mon nez qui avait heurté une surface plutôt dur, je levais mes yeux dans l’obscurité relative devant moi. Quel était l’idiot qui avait mis une statue en plein milieu de mon passage ? Si jamais je le retrouvait, il allait passer un mauvais quart d’heure !
Ouin… ça fait mal…
Mon pauvre petit nez et mes pauvres petites fesses innocente… Plissant les yeux, je sortis tout de même ma baguette de ma poche, murmurant un « lumos » pour allumer l’extrémité de ma baguette.
D’un seul coup, j’espérais vraiment que ce soit une statue ou une armure qui se soit mis sur ma route. Les cachots n’étaient vraiment pas rassurant de nuit…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 02/04/2017
Messages : 13

Disponibilité : disponible



Passeport
Age: 28 ans
Origine: Vampire
Métier: Professeur de Potions

MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Sam 8 Avr - 19:28
Voir le profil de l'utilisateur

Une douce rencontre nocturnedialogue en #660099
Camio Williams
Alhena A. Malfoy

J'étais stressé à l'idée de donner des cours... L'époque où j'étais élève ici me semblait si proche que c'en était perturbant. Malgré cela, j'étais heureux, cette école m'avait manqué et après tout ce qui m'étais arrivé, je pensais qu'y enseigner me serait impossible. Il fallait tout de même que je garde en tête mes origines et que je fasse attention à ne pas avoir de comportement trop suspect. D'ailleurs, il fallait que je songe à me préparer une Death Potion, plus précisément une Luminis Solem que je pourrai utiliser en cas de besoin. Si je ne voulais pas que l'on ait des soupçons sur ma véritable nature, il fallait que je sorte de temps à autres...

Quoiqu'il en soit, la nuit était tombée depuis un moment et vu l'heure, tous les élèves devaient être en train de dormir. Le stress m'empêchait de fermer l’œil et je tournai maintenant en rond au fond des cachots, j'avais donc décidé de sortir pour aller me promener un peu, espérant ainsi me calmer. Les ténèbres enveloppaient l'école de magie à tel point qu'il devait être difficile de voir ce qui se trouvait à plus d'un mètre de soit pour les simples sorciers. Etant un vampire et ayant les yeux habitués à l'obscurité, je pouvais voir les obstacles qui me barraient le chemin, même si ma vue était loin d'être parfaite, je jugeai ne pas avoir besoin de lumière.

Alors que j'étais en train de marcher en direction de la sortie des cachots, j'entendis des bruits de pas se rapprocher. C'était étrange... Peut-être qu'un professeur s'aventurait ici dans l'espoir de parler avec mon collègue professeur de potions ou moi-même. D'ailleurs, en parlant de ce professeur, je n'arrivais pas à me souvenir de son apparence, ni même de son nom. Il n'était peut-être pas là lors de la cérémonie de bienvenue ou alors, il s'agissait d'un type vraiment discret auquel je n'avais pas prêté attention.

Perdu dans mes pensées, je ne faisais plus vraiment attention à ce qui m'entourait et je finis par foncer dans quelqu'un qui tomba alors par terre. Mince... À en juger par la voix de l'inconnu, il devait s'agir d'un ou plutôt d'une élève. Première nuit à Poudlard et des rebelles se manifestaient déjà, l'année commençait bien... Pourquoi fallait-il que cette élève vienne dans les cachots ? Était-elle en manque de sensations fortes ? Enfin, ce n'était pas cela le problème, il fallait tout d'abord que je vérifie si elle allait bien.

- Comment vous sentez vous ? Etes-vous blessée ?

Je tendis la main vers la petite sorcière que j'avais percuté et qui avait maintenant utiliser un lumos pour éclairer l'extrémité de sa baguette. Je me mis à lui sourire avant de reprendre la parole d'une voix chaleureuse.

- Navré de vous avoir foncé dessus. J'étais perdu dans mes pensées.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 31/03/2017
Messages : 16

Localisation : A Poudlard
Humeur : Chantante ♪

Disponibilité : Jours et nuits~♥



Passeport
Age: 13 ans
Origine: Enchanteur
Métier: Élève à Poudlard

MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Dim 9 Avr - 13:29
Voir le profil de l'utilisateur

Alhena Malfoy

Camio Williams

Une douce rencontre nocturne
Je me massais le bout de mon nez qui avait heurté une surface dur, les fesses sur le sol tout en cherchant ma baguette dans ma poche. Finalement, les cachots n’étaient pas rassurant la nuit… j’aurais peut-être dû attendre le lendemain pour allait le voir. Mais cela aurait été tellement moins drôle…
Comment vous sentez vous ? Êtes-vous blessée ?

Une légère moue boudeuse -en gonflant les joues du style hamster- et des larmes perlant aux coins des yeux, j’allumais une faisceau de lumière au bout de ma baguette, murmurant la formule avant de balayer les environs qui n’étaient pas aussi vide que ce que j’avais espéré. Et en illuminant le visage devant moi, j’étais bien obligé d’admettre qu’il ne s’agissait pas d’une statue ou d’une armure qui venait de prendre la parole. Zut et ce n’était même pas la personne que je voulais voir en plus…

Je saisis la main devant moi, tenant toujours fermement ma baguette de l’autre afin de m’aider à me relever, puis je le quittais du regards pour épousseté un peu ma robe. Dans le noir, je ne voyais aucune différence sur mon vêtement mais une Malfoy se devait de ne pas être couverte de poussière peu importe les circonstances.
Navré de vous avoir foncé dessus. J'étais perdu dans mes pensées.

Je le regardais, un peu surprise. Il n’allait pas me gronder ou tenter de me punir ? A moins que ma vue ne me fasse défaut et qu’il s’agisse d’un élève… pourtant, j’étais presque certaine d’avoir vu cette tête aux alentours de la table des professeurs…
Ce n’est pas grave, je ne faisais pas attention non plus… Répondis-je d’une voix timide et fluette.

Ma voix avait vraiment l’air de celle d’une enfant…
Je regardais un bref instant autour de nous avant de détailler de nouveau la personne qui me faisait face. Des cheveux… noirs semblait-il, des yeux un peu fatigués… même si ce n’était pas facile à discerner dans le noir avec le faible éclairage de ma baguette. Si l’on plissait les yeux et qu’on restait dans la pénombre, il avait un peu les mêmes airs que mon oncle. Je gonflais une nouvelle fois les joues, un peu ennuyé. Une chauve-souris des cachots… j’espère que celle-là était gentille au moins…

Je ne pus retenir un éternuement, suivit d’un grand frissons qui parcourut tout mon dos. Il faisait vraiment froid finalement et j’aurais dû prendre des chaussettes…
J’ai fait un cauchemar et je me suis perdue… vous allez me punir ?

J’avais encore les larmes aux bords des yeux -cette fois-ci à cause de l’éternuement- et le regardais avec un petit air de peur et d’inquiétude. Je ne voulais pas avoir une retenue dès le premier soir où j’aurais pulvérisé le records d’une certaine personne qui serait furieuse s’il venait à l’apprendre un jour.
Je frissonnais de nouveau, attendant le verdict du… professeur ? Bien sûr, mon mensonge aurait sûrement bien plus de mal à passer s’il se souvenait ou me demandais dans quelle maison j’étais. La tour de Gryffindor n’étaient pas vraiment à côté des cachots et je ne connaissais pas le mots de passes des Hufflepuff et des Slytherin pour me faire passer pour eux. Quoique je pourrais tout aussi bien dire que j’avais oublié le mot de passe et aviser après… Ce qui n’était pas du tout une mauvaise idée en soit. Alors, Slytherin ou Hufflepuff ? Hum…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 02/04/2017
Messages : 13

Disponibilité : disponible



Passeport
Age: 28 ans
Origine: Vampire
Métier: Professeur de Potions

MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Sam 15 Avr - 13:43
Voir le profil de l'utilisateur

Une douce rencontre nocturnedialogue en #660099
Camio Williams
Alhena A. Malfoy


Lorsque l'inconnue saisit ma main pour se relever, je fus rassuré de constater que ma température corporelle n'avait pas baissé et je me félicitai d'avoir pensé à boire une boisson chaude pour que ma peau ne soit pas glaciale. Je ne voulais même pas savoir ce que cette enfant aurait pensé si elle m'avait touché alors que mon corps n'avait pas été chaud... Aurait-elle compris ma nature ? Enfin, pour le moment, il n'y avait aucune chance pour qu'elle découvre que j'étais un vampire.

- Ce n’est pas grave, je ne faisais pas attention non plus…

Sa voix me confirma en effet ce que j'avais pu penser un peu plus tôt, il s'agissait d'une élève. À première vue, la jeune fille ne semblait pas blessée ce qui me rassura, je m'en serai certainement voulu si elle s'était fait mal. La demoiselle semblait m'observer avec attention comme pour graver mon image dans son esprit, ou essayer de se souvenir de moi. S'il s'agissait d'une ancienne élève, elle devrait reconnaître facilement les nouvelles têtes des enseignants, sauf si elle n'était pas attentive. Elle éternua, puis sembla être prise de frissons... Ce devait être à cause de la température plutôt basse des cachots, mais quelle idée aussi de venir de nuit, dans ce lieu, avec des vêtements aussi légers...

- J’ai fait un cauchemar et je me suis perdue… vous allez me punir ?


Je soufflai... Il était interdit aux élèves de traîner dans les couloirs après le couvre-feu, je devais donc, normalement, lui donner une punition... Cependant, je n'aimais pas me montrer strict et puis, tout le monde pouvait se perdre. Cela n'était pas facile pour des nouveaux de se retrouver dans un endroit aussi grand et ce devait vraiment être impressionnant... J'avais donc décidé de passer l'éponge pour cette fois, raison pour laquelle je repris la parole en souriant et en approchant ma main droite de la tête de l'élève pour lui ébouriffer chaleureusement les cheveux.

- Non, je ne vais pas vous punir. Mais faites attention la prochaine fois, tous les enseignants ne se montreront pas aussi compréhensifs.


J'enlevai ma veste que je tendis à l'enfant perdue en souriant, moi, je n'en avais pas besoin étant habitué au froid contrairement à elle. D'ailleurs, j'allais devoir la raccompagner à son dortoir... Hein ? Lui avais-je au moins demander son nom et sa maison ? Je ne m'en souvenais absolument pas... J'étais vraiment tête en l'air quand je m'y mettais... Je repris la parole en me grattant la tête un peu embarrassé de ne pas avoir songé plutôt à ces détails.

- Pouvez-vous me donner votre nom et celui de votre maison ?
Je marquais une pause, réfléchissant quelques instants avant de me lancer et de lui faire une proposition. Que diriez vous de m'accompagner dans les cachots ? J'étais en train de travailler et je pourrai peut-être vous offrir quelque chose à boire avant de vous raccompagné, qu'en dites-vous ?

Je n'étais pas vraiment en train de travailler, mais ce n'était qu'un détail... Je me voyais mal lui dire que j'étais trop stressé à l'idée de donner un cours que je n'ai pas réussi à m'endormir...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 31/03/2017
Messages : 16

Localisation : A Poudlard
Humeur : Chantante ♪

Disponibilité : Jours et nuits~♥



Passeport
Age: 13 ans
Origine: Enchanteur
Métier: Élève à Poudlard

MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Sam 15 Avr - 14:38
Voir le profil de l'utilisateur

Alhena Malfoy

Camio Williams

Une douce rencontre nocturne
Je hochais vigoureusement la tête, reconnaissante quand au fait qu’il ne me punisse pas. Je m’apprêtais à trouver quelques choses pour repartir quand il me tendit sa veste et je levais un regard surpris vers lui avant de rougir légèrement et de le remercier à voix basse. Tellement basse qu’il ne l’avait peut-être pas entendu… Je saisi donc le vêtement avant de le mettre sur mes épaules, appréciant l’odeur particulière qui s’en échappait et qui venait chatouiller mon nez. Une odeur de fraîcheur mais différente de celle des cachots. En tout cas, j’appréciais l’épaisseur supplémentaire et réprimais un dernier frisson avant de la serrer un peu plus autour de moi. Le professeur était vraiment bien plus grand que moi. Cela me faisait un peu bouder en y repensant.
Bien donc maintenant…
Pouvez-vous me donner votre nom et celui de votre maison ?
Ah… mince. Donc euh… je me mordais la lèvre, réalisant soudainement le problème. Il ne s’en souvenais pas donc je pouvais tenter ma chance. Mais si la répartition lui revenais en mémoire et mon passage n’était pas forcément passé inaperçu, j’allais sûrement avoir bien plus de problème que si j’avais dit la vérité et… Certainement être vraiment puni cette fois.
Alhena… Malfoy… Commençais-je timidement.

Mais je ne continuais pas, réfléchissant toujours et prenant un air un peu peureux. Autant qu’il croient que je ne voulais pas faire perdre de points à ma maison malgré tout. Oh et puis tant pis après tout… J’ouvris de nouveau la bouche mais il reprit la parole avant moi. Lui aussi semblait pensif.
Que diriez vous de m'accompagner dans les cachots ? J'étais en train de travailler et je pourrai peut-être vous offrir quelque chose à boire avant de vous raccompagné, qu'en dites-vous ?

Quelque chose à boire… et sûrement de chaud ! Alors là, le professeur avait toute mon attention. J’étais complètement gelée et mes pieds protestaient vainement contre ma manie de marcher constamment pieds-nu.
Cette fois-ci, je lui fit un grand sourire, tenant toujours sa veste d’une main pour ne pas qu’elle glisse de mes épaules et ma baguette serrée dans l’autre, toujours allumé. D’ailleurs, ça n’avait pas sembler déranger le professeur de marcher dans les couloirs sans lumière. Moi j’avais une raison, je dépasser le couvre-feu, mais lui n’avait pas à ce cacher… si ? Je me demandais sur quoi il pouvait bien travailler à une heure aussi tardive…
Je veux bien… merci. Pardon de vous déranger alors que vous êtes occupé…

Quelqu’un de sensé aurait peut-être refusé l’offre et voulut retourner à son dortoir l’air de rien mais pour ma part, j’étais vraiment curieuse et puis, même si ce n’était pas la personne que je voulais voir au départ, je pouvais toujours l’espionner à lui et récupérer des informations intéressante.
Cela fait longtemps que vous êtes professeur ici ?

Je n’avais pas particulièrement écouté le discours du directeur alors j’avais sûrement loupé quelques détails, mais comme le professeur semblait jeune… D’ailleurs, c’était bien parce qu’il m’avait dit de faire attention que je n’avais plus aucun doute quand au fait qu’il était un professeur et pas un élève de dernière année.
Je le regardais donc intrigué… mais polie donc en m’appliquant de ne pas le détaillé sous les moindres coutures. Je ferais ça bien installée et avec un peu plus de lumière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 02/04/2017
Messages : 13

Disponibilité : disponible



Passeport
Age: 28 ans
Origine: Vampire
Métier: Professeur de Potions

MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Sam 15 Avr - 17:04
Voir le profil de l'utilisateur

Une douce rencontre nocturnedialogue en #660099
Camio Williams
Alhena A. Malfoy


- Alhena… Malfoy…

La jeune fille ne semblait pas se sentir à l'aise, était-ce moi qui l'intimidais ? Enfin, elle devait bien comprendre que je n'avais aucune mauvaise intention à son encontre étant donné que je me donnais la peine de lui offrir ma veste pour qu'elle se réchauffe et que je lui avais assuré qu'elle ne serait pas punie. Alhena Malfoy... C'était un joli nom... Mais, il me semblait avoir déjà entendu parler des Malfoy... De quoi s'agissait-il ? Cela me semblait familier, mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus... Malfoy... Malfoy... Ah ! Comment avais-je pu oublier qu'il s'agissait d'une grande famille de sorciers et de sang-pur en plus ! Quoiqu'il en soit, j'espérai qu'il ne m'arriverai pas d'avoir de tels trous de mémoire en plein cours...
Je fus ravi de pouvoir observer les lèvres de la demoiselle s'élargir pour former un magnifique sourire, suite à ma proposition. J'espérai que la jeune fille puisse se détendre un peu en ma présence, j'avais beau être un professeur, je n'avais pas envie qu'on me prenne pour un monstre ou un dictateur.

- Je veux bien… merci. Pardon de vous déranger alors que vous êtes occupé…

- Vous n'avez pas besoin de vous inquiétez, je voulais justement faire une pause.


Toujours souriant, je me retournai pour m'enfoncer plus profondément dans les ténèbres entourant les cachots après avoir fait signe à l'élève de me suivre. Pour ceux qui avaient peur du noir, cet endroit était surement le pire et seul, les plus faibles d'esprits pouvaient facilement perdre leur calme et avoir des hallucinations dues à la peur que conféraient les cachots. Je me souvins tout à coup que la demoiselle ne m'avait pas donné le nom de sa maison... Alhena Malfoy... Où avait-elle pu être placée par le Choixpeau ? Les Malfoy étaient souvent synonyme de Slytherin, mais il me semblait qu'elle avait été placé ailleurs lors de la cérémonie de répartition... Je me remémorai enfin que la demoiselle avait été envoyé à Gryffindor. Si ma mémoire était bonne, les élèves qui s'y trouvaient étaient souvent courageux.

- Cela fait longtemps que vous êtes professeur ici ?

- Non, je suis un tout nouveau professeur et un ancien élève de Poudlard.

Je continuai à m'enfoncer au plus profond des cachots tout en veillant à rester assez proche d'Alhena pour qu'elle puisse me voir. Arrivé en bas, j'ouvris la porte menant à une petite salle ronde et allumai la lumière, je fis ensuite de la place sur une table et amenai deux chaise autour de celle-ci. Je me retournai ensuite vers la demoiselle.

- Vous pouvez vous installer et si vous souhaitez me parler de votre cauchemar, je serai ravi de pouvoir vous prêter une oreille attentive. Je me ferai toujours un plaisir de vous conseiller si vous avez le moindre problème. Sinon, que préférez-vous entre chocolat chaud, thé et café ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 31/03/2017
Messages : 16

Localisation : A Poudlard
Humeur : Chantante ♪

Disponibilité : Jours et nuits~♥



Passeport
Age: 13 ans
Origine: Enchanteur
Métier: Élève à Poudlard

MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Sam 15 Avr - 17:53
Voir le profil de l'utilisateur

Alhena Malfoy

Camio Williams

Une douce rencontre nocturne
Je hochais la tête, toujours souriante alors qu’il me disait de ne pas m’inquiéter. Au fond, ce n’était pas vraiment que je m’inquiétais… c’était plutôt que je ne voulais pas spécialement me faire remarquer ou me faire des ennemis aussi tôt dans l’année, je n’étais pas vraiment venu là pour cela. En réalité, j’étais pour tout le contraire mais ça, c’est mon secret.
Toujours était-il que je trouvais le professeur incroyablement doux… et du peux que je voyais, il avait aussi un jolie sourire. Malgré moi, je rougis un peu. Vraiment… mais je n’avais plus l’habitude moi…

Un ancien élève… je penchais ma tête sur le côté tout en l’observant et le suivant de près. Il devait beaucoup aimer Poudlard s’il était revenu pour y enseigner. Avait-il de bon souvenir dans les murs du château comme moi j’en avait ? Hum… qui aurait de mauvais souvenirs à Poudlard de toute façon…
J’entendis, plus que je ne vis, la porte s’ouvrir et la lumière s’alluma dans la pièce en contrebas. D’un geste, j’éteignais donc le faisceau de lumière de ma baguette avant de la glisser dans l’une des poche de ma robe, remerciant mentalement la magie pour avoir eut l’idée de l’avoir enfilé plutôt que d’être resté en robe de nuit pour descendre jusqu’ici.

J’entrais lentement à la suite du professeur, refermant la porte derrière moi par habitude. Oui, c’était tout un art de refermer les porte et j’excellais dans celui des les claquer à la figure du premier venu. J’avais une sainte horreur des portes ouvertes. Si elles existaient, c’était pour être fermé par Salazard ! Hum… Mauvaise expression peut-être…
Vous pouvez vous installer et si vous souhaitez me parler de votre cauchemar, je serai ravi de pouvoir vous prêter une oreille attentive. Je me ferai toujours un plaisir de vous conseiller si vous avez le moindre problème. Sinon, que préférez-vous entre chocolat chaud, thé et café ?  
J’eus un sourire doux alors qu’il me proposait de lui compter mon cauchemars. Si je devais être tout à fait honnête avec moi-même, je ne m’étais pas attendu à cela. Même le fait qu’il m’invite avait été une surprise, je n’étais qu’une élève après tout et beaucoup « d’adultes » m’auraient renvoyés dans mon dortoirs sans aucune forme de procès, même la directrice de ma maison.
Je m’installais donc sur l’une des chaises, m’enfonçant bien au fond et donc, ne touchant plus les pieds aux sols de plusieurs centimètres, puis balançaient mes jambes dans le vide, réfléchissant un moment.
Un thé avec du lait ! S’il vous plaît.  

J’étais une vraie anglaise après-tout et les anglais buvaient du thé à toute heure de la journée, il n’y avait jamais de mauvaise heure pour le thé disait mon père.
Je ne pris pas la peine de détailler la pièce, préférant scruter mon professeur du regard et observer le moindre de ses gestes maintenant que la lumière était assez vive. Sa peau était vraiment clair et ressortait d’autant plus que ses cheveux étaient noirs, il ne devait pas beaucoup aimer le soleil et pourtant, les bains de soleil étaient bon pour la santé. Bien que je ne pouvais pas trop le lui reprocher, les Malfoy avaient la peau très blanche naturellement. Mais toujours moins blanche que le professeur que j’avais en face de moi…
Si je vous racontes, vous n’allez pas vous moquer ? Ça vous arrive de faire des cauchemars vous aussi ?
Parce qu’il souriait, qu’il était tout et qu’il semblait gentil, j’avais envie de lui parler et d’en savoir un peu plus sur lui. Je devais être prudente et puis, je savais qu’il ne me dirait probablement rien à moi, son élève, mais peut-être que je pourrais observer quelque chose d’intéressant, quelque chose qui m’en dirait plus sur se nouveau professeur. J’étais curieuse de nature et il semblait que cette nuit, j’avais trouvé un bon sujet pour enquêter.
L’observant avec attention, j’arrêtais de m’agiter, attendant patiemment une réponse de sa part. Un cauchemars… tout le monde en avait un, toujours… Je me mordis la lèvre. Voilà que maintenant que j’étais de nouveau à Poudlard, j’étais nostalgique. Mes amis… mon ami, me manquaient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 02/04/2017
Messages : 13

Disponibilité : disponible



Passeport
Age: 28 ans
Origine: Vampire
Métier: Professeur de Potions

MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Sam 15 Avr - 18:37
Voir le profil de l'utilisateur

Une douce rencontre nocturnedialogue en #660099
Camio Williams
Alhena A. Malfoy


- Un thé avec du lait ! S’il vous plaît.

- Aucun problème.

Je me dirigeai vers une étagère sur laquelle se trouvait une boîte contenant du thé dont je m'emparai pour la poser face à la demoiselle, puis j'ouvris une porte au fond de la pièce pour chercher du lait et faire bouillir de l'eau.Je retournai ensuite vers la demoiselle, saisissant deux tasses qui se trouvaient sur une étagère différent de celle du thé pour les poser sur la table autour de laquelle était assise Alhena. Je retournai dans l'autre salle pour chercher l'eau qui venait de finir de bouillir, avant de retourner avec l'élève qui m'attendait, m'asseyant face à elle.

- Choisissez le thé qui vous convient le mieux, il y en a de toutes sortes. Je fis une  pause, songeant aux précédentes questions de la jeune fille auxquelles je n'avais pas encore répondu. Sachez que je ne me moquerez jamais de l'un de mes élèves quant à votre question, il m'arrive aussi de faire des cauchemars.

J'espérai qu'elle s'ouvre à moi, m'accorde sa confiance... Après tout, tout le monde faisait des cauchemars, même s'il ne s'agissait pas des mêmes. Les miens concernaient évidemment mon sang vampirique qui me faisait parfois perdre le contrôle et j'avais peur de ne pouvoir me contenir... Après tout, cela ne faisait pas longtemps que j'avais appris à me contrôler un temps soit peu et puis, jusqu'à présent mon père avait été là pour me soutenir... Maintenant, il fallait que je me débrouille seul pour ne pas succomber à mes pulsions et que je réussisse à cacher ma nature, chose à laquelle je ne m'étais pas essayé jusqu'à ce que j'entre à Poudlard pour devenir professeur. Mais, je faisais d'autres cauchemars où je vivais une nouvelle fois la majorité sanguinaire qui regroupait à elle seule mes pires souvenirs...
Mise à part des cauchemars lié à ma nature, j'en avais fait un quelques jours plus tôt où je m'étais complètement ridiculisé lors de mon premier cours, c'est pourquoi, cela faisait plusieurs jours que je répétais les paroles que j'allais prononcer et les recettes des potions que j'allais enseigner à mes élèves...

- Vous n'avez pas besoin d'hésiter si vous souhaitez vous confier à moi, je sais garder des secrets.

Oui, sur ce plan là, on pouvait parfaitement me faire confiance... J'y étais habitué après tout, même si je n'en étais pas fier... Enfin, j'étais assez content d'être tombé sur la demoiselle, si cela avait été l'un de mes collègues, il se serait certainement montré sévère avec cette petite. J'avais entendu des rumeurs plutôt négatives sur les membres de la famille Malfoy, mais Alhena était la preuve que celles-ci étaient infondées. Je me souvins, tout à coup, que j'avais quelques gâteaux cachés au fin fond d'un tiroir, cette jeune élève devait avoir mangé, mais je m'autorisai à lui demander si elle en voulait.

- Seriez-vous intéressée par des gâteaux, pour accompagner votre thé ?  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 31/03/2017
Messages : 16

Localisation : A Poudlard
Humeur : Chantante ♪

Disponibilité : Jours et nuits~♥



Passeport
Age: 13 ans
Origine: Enchanteur
Métier: Élève à Poudlard

MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Sam 15 Avr - 19:39
Voir le profil de l'utilisateur

Alhena Malfoy

Camio Williams

Une douce rencontre nocturne
L’eau commença a frémir et j’observais le dos de mon professeur, me faisant la réflexion que, si ses appartements étaient dans les cachots, il devait être un maître de potions… ou peut-être herboriste… du moins, avoir un quelconque rapport avec cette matière. Je m’amusais à le voir ouvrir les divers placard, il semblait déjà totalement habitué à être ici, la magie de Poudlard.
Je réfléchissais un moment avant de choisir un thé noir, c’était le meilleur avec le lait après tout, puis je plongeais mon regard dans celui de mon professeur… un peu fatigué peut-être. Mais je devais l’être aussi un peu, il était tard après-tout, même si je n’avais aucune envie de dormir. Mais si je n’avais pas vraiment fait de cauchemars, je ne les aimaient pas et ne désirais aucunement qu’ils viennent me rendre visite cette nuit.

Je souris, il avait l’air sûr de lui en disant « jamais », mais s’il y avait bien une chose que je savais, c’était qu’il ne fallait jamais dire « jamais »… ni toujours d’ailleurs. Les phrases comme « jamais je ne te trahirais » ou « je t’aimerais toujours », n’avaient aucun sens. Elles étaient faites pour les temps de paix et aussitôt oublié en temps de guerre. Elles n’avaient aucune valeurs. Alors mon sourire peiné à être rassuré. Je n’étais pas aussi forte que mon père dans le domaine de l’inexpression.  Toutefois, il semblait aussi sincère et puis, il était rare qu’un adulte accepte de dire à une « enfant » qu’il faisait lui aussi des cauchemars. Certains prenaient ça pour une faiblesse après tout. Et pourtant, accepter ses faiblesses était être fort, c’était ce que mon père m’avait dit un jour.
Vous n'avez pas besoin d'hésiter si vous souhaitez vous confier à moi, je sais garder des secrets.  
Ce fier à un inconnu ? Lui faire confiance ? Je hochais la tête avec un sourire pensif. Heureusement que je savais un minimum masquer mes émotions dans le cas contraire, j’aurais sûrement ris à cela. Nous n’avions pas élevé les veracasses ensemble me semblait-il ! Mais c’était un professeur alors, c’était son boulot de rassurer et d’aider les élèves… Mais ce professeur me semblait vraiment doux et… sincère. C’était un peu désarmant.
Seriez-vous intéressée par des gâteaux, pour accompagner votre thé ?  
Je ris doucement devant tant de manière avant de me pencher en avant sur ma chaise, lui accordant un grand sourire.
Avec grand plaisir professeur !  
Le thé était toujours meilleurs avec des gâteaux après-tout !
Je le regardais, toujours amusé avant de me remettre droite, croisant mes jambes et passant une main désinvolte dans mes très longs cheveux blond, presque blanc. Encore un héritage de la famille Malfoy. Je penchais la tête sur le côté, l’observant fixement et désirant ne louper aucune de ses réactions. Pouvais-je vraiment jouer à se jeu dangereux ? Mais j’étais justement ici pour jouer après-tout. J’étais prête.

Je me mordis légèrement la lèvre, prenant un air plus neutre… plus triste. Ce n’était pas difficile, il suffisait que j’y pense, parce que c’était vraiment un cauchemars qui me hantait après tout. Mais je ne quittait toujours pas mon professeur des yeux. Cet aveux… et sa réaction face à celui-ci serait un teste. Es-ce que je pouvais lui donner autant de crédit que ce qu’il disait ?
Oui, cela pouvait semblait un peu sérieux pour un premier soir mais la douceur et la gentillesse qu’il dégageait me rendait affreusement curieuse.
Mon cauchemar c’est… en faite je… Lors de ce cauchemars, je me fait dévorer par un monstre… une horrible chimère…
Si je me souvenais bien, les chimères n’étaient qu’une ancienne légende dans le monde des sorciers, une légende presque oublié… voir oublié. Alors, allait-il se moquer ? Allait-il connaître les chimères, celle de la mythologie ? Qu’allait-il faire ? J’étais horriblement curieuse et mes pieds s’agitèrent sous ma chaise, comme s’il s’agissait d’un malaise face à l’aveu mais mon regard l’observait toujours. Je ne voulais manquer rien de ce qui pourrait le trahir, geste, expression ou parole. J’étais tendue sur ma chaise, comme prête à bondir comme… un gryffon ? Ou peut-être comme un serpent… Je voulais savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 02/04/2017
Messages : 13

Disponibilité : disponible



Passeport
Age: 28 ans
Origine: Vampire
Métier: Professeur de Potions

MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Jeu 20 Avr - 9:30
Voir le profil de l'utilisateur

Une douce rencontre nocturnedialogue en #660099
Camio Williams
Alhena A. Malfoy



La demoiselle semblait vraiment intéressée à l'idée d'avoir des gâteaux pour accompagner son thé, d'ailleurs, sa réaction me fit un peu rire. Elle était vraiment énergique, pas que cela me dérange, mais il était tard je ne m'attendais donc pas à ce que Alhena ait autant d'énergie. Je me levai, puis me dirigea vers un petit bureau, puis j'ouvris l'un de ses tiroirs pour sortir un petit paquet de cookies que déposais devant l'élève avant de servir le thé et de retourner m'asseoir face à la jeune fille. J'étais prêt à l'écouter avec attention, espérant pouvoir la rassurer ou la conseiller...

Une chimère ? Je ne savais pas si cette créature existait vraiment, cependant il y avait des livres qui en faisaient mention... À vrai dire, je ne m'étais jamais penché sur le sujet n'ayant aucune preuves que celles-ci étaient réelles, je n'avais donc pas grand chose à dire à la jeune Malfoy... Je ne comptais pas me moquer de la demoiselle, cependant je me demandais pourquoi cette créature l'effrayait, j'en vins même à me demander si elle n'en avait pas déjà croisé une... Je pris une gorgée de thé, avant de prendre la parole pour répondre à la jeune Gryffindor.

- Pourquoi avez-vous peur de cette chimère ? Si vous ne voulez pas répondre, ne vous y sentez pas obligée... Le meilleur moyen pour cesser d'avoir peur est à mon avis de vous renseigner sur l'être de votre pire cauchemar, ses points forts et ses points faibles... Et si vous avez le moindre problème avec cela, je pourrai bien entendu vous aider. Le meilleur moyen de se protéger d'un être effroyable reste de s'en débarrasser et pour cela, de s'informer.


N'ayant pas beaucoup de connaissances sur le sujet, je préférais conseiller à mon élève de se renseigner au lieu de lui donner de mauvaises informations. Cependant, j'étais prêt à l'aider si besoin pour préparer une potion ou même pour l'apprentissage d'un sortilège bien qu'il ne s'agissait pas de ma spécialité. C'était avec plaisir que je voulais assister mes élèves, les soutenir lors de périodes difficiles ou encore les conseiller afin qu'ils se débarrassent de leurs peurs. Enfin, certaines peurs ne pouvaient pas être traitées si facilement et je pensais bien entendu à la mienne, autrement dit, à moi-même...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 31/03/2017
Messages : 16

Localisation : A Poudlard
Humeur : Chantante ♪

Disponibilité : Jours et nuits~♥



Passeport
Age: 13 ans
Origine: Enchanteur
Métier: Élève à Poudlard

MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams Dim 23 Avr - 18:16
Voir le profil de l'utilisateur

Alhena Malfoy

Camio Williams

Une douce rencontre nocturne
Tout en parlant, je l’avais observé avec minutie et je n’avais toujours pas bougé quand il était revenu s’asseoir sur la chaise, déposant les gâteaux sur la table et auxquels je ne prêtais aucune attention pour le moment. J’étais tendue et immobile comme une statue, attendant de façon plutôt impatiente. Je voulais savoir, je voulais voir comment il allait réagir, c’était comme un besoin vital, comme un enjeux important. Je détestais que l’on joue avec mes cauchemars ou ceux des autres, là résidait le test que je faisais passer à mon « professeur ». Et je ne fus pas déçue de la réponse… mais étonnamment surprise, chose qui dû se voir sur mon visage.

Je repris ma respiration, remarquant d’un même temps que je l’avais arrêté et contemplait l’adulte devant moi d’un air méfiant. Il me proposait réellement son aide ? Il me le proposait alors qu’il se savait rien de l’histoire… rien de moi. Était-il donc de ceux tellement gentil et naïf qu’ils aidaient tout le monde sans même savoir ce que leurs actes allaient proposer ? Je frissonnais. Décidément, ce professeur était bien trop effrayant pour moi… J’en avais même oublier le thé qui était en train de refroidir ou les gâteaux pour l’accompagner.
Je me redressais sur la chaise, restant bien droite alors que mes mains étaient posé sur la chaise de part et d’autres de mes cuisses. Mes jambes faisaient un léger mouvement de balancier, trahissant chez moi une certaine impatience… mais aussi une légère tension dans le cas présent.
Comment pouvez-vous savoir si elle est vraiment effroyable ? Vous proposez de m’aider alors que vous ne savez même pas si ce n’est pas de ma faute si elle me mange…

Je fronçais les sourcils, méfiante à présent et agissais comme si j’allais sauter de ma chaise pour m’enfuir en courant. Pas que c’était ce que je comptais vraiment faire… quoique… ça faisait vraiment peur une personne qui aidait tout le monde comme ça sans même savoir. Juste parce que j’étais une élève ? Mais on ne se connaissait même pas alors risquer un combat contre une créature ou chercher à l’éliminer et prendre des risques… pour une inconnue… De quelle espèce était donc cet homme pour proposer son aide pour quelque chose d’aussi dangereux ? Car mythologie ou pas, les chimères étaient, tout comme d’autres créatures magiques, des êtres vraiment très dangereux.
A moins que vous ne dites ça seulement pour me rassurer et que j’aille dormir mais que vous ne le pensait pas vraiment.

Dans un certains sens, ça me rassurerait que ce soit cela mais dans un autre, cela me décevrait aussi pour une obscure raison. Les Malfoy ne devaient pas être déçus par les autres car ils n’étaient rien d’autres que des piètres humains qui ne méritaient pas leur confiance et leur intérêt… ou quelque chose du genre… Mais papa disait souvent que j’étais tout et son contraire alors, ce n’était pas grave.
Quel est votre cauchemars à vous monsieur ?

Je récupérais ma tasse, buvant une gorgée tout en appréciant le goût. Je n’avais pas été très polie et même si j’en étais consciente, je n’y prêtais aucune attention ni n’en éprouvais du remords. Je restait une Malfoy après tout et puis, même pour moi, il commençait vraiment à se faire tard maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams

Revenir en haut Aller en bas
Une douce rencontre nocturne feat. Camio Williams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] Discorde. Nocturne. Mickey. [Eris]
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Escapade nocturne [Galyana]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ten'Vremeni :: Sorceres world :: Poudlard-
Sauter vers: